comment-organiser-son-carnet-de-notes-pour-apprendre-lallemand 

Comment organiser son carnet de notes pour apprendre l’allemand ?

À l’école, nous apprenons souvent à noter les nouveaux mots par ordre alphabétique dans un cahier de notes et y rajouter la traduction en français, et éventuellement une petite explication. Or, pour moi, ce n’est pas la meilleure méthode pour apprendre de nouveaux éléments en allemand.
Selon moi, la meilleure manière d’assimiler plus facilement de nouveaux mots serait de les classer par domaine, par exemple celui de l’alimentation, de la santé, des films, des finances, des vacances, ou encore du travail. Cela vous permettra de trouver facilement des mots ou expressions de la vie quotidienne, par thème et regroupés dans un seul cahier.
Pourquoi utiliser un carnet de notes ?

Il faut savoir que le fait d’écrire le mot vous permet déjà de l’enregistrer visuellement, et donc de vous en souvenir plus facilement.

Pour les débutants en allemand, le fait d’avoir un carnet de notes facilite considérablement la mémoire de l’apprenant. Cette technique peut vous aider à améliorer vos mots de vocabulaire allemand, mais également certaines règles de grammaire. Vous serez rapidement impressionné par la quantité de mots à écrire dans votre carnet !

Ensuite, ce carnet vous appartient ! Vous pouvez très facilement le personnaliser, ou encore lui donner un nom. C’est à vous d’illustrer au mieux certaines expressions allemandes pour rapidement les comprendre et donc facilement les utiliser. Votre carnet doit être facilement transportable dans votre sac, mais assez grand pour noter des mots avec leur traduction.

Ce carnet vous permettra également de suivre vos progrès et de rester motivé. Pour cela, vous pouvez relire vos premiers mots inscrits dans ce cahier pour vous rendre compte que vous les connaissez par cœur. Cela vous permettra de visualiser votre progression !

Définir un objectif est également un excellent moyen de rester motivé dans votre apprentissage en allemand. Pour cela, votre carnet représente une source d’objectifs, par exemple celui de relire tous les soirs une partie d’un thème (le lundi, c’est l’alimentation, le mardi ce sont les vacances…) ou encore de cacher visuellement la traduction et de la deviner ! À vous de jouer  =)

Enfin, votre carnet peut vous permettre de noter des règles ou techniques de façon plus approfondis. Par exemple, si vous ne comprenez pas bien la conjugaison d’un verbe, vous pouvez y dédier plusieurs pages, comme par exemple directement coller des tableaux de conjugaison. Votre carnet est à vous, donc vous pouvez le personnaliser et le rendre vivant selon vos lacunes en allemand.

C’est parti !!

Il est maintenant temps de commencer à organiser VOTRE carnet de notes. Voici quelques conseils simples à prendre en compte.

7 conseils pour organiser son carnet de notes pour apprendre l’allemand ?

1 Des sections logiques

Pour organiser votre carnet, la première manière qui existe est celle de diviser votre cahier en différentes sections.

Exemples de quelques sections :

  • Grammaire
  • Vocabulaire (avec des exemples de phrases)
  • Phrases que vous entendez

Bien entendu, ces sections peuvent varier en fonction de vos préférences personnelles, mais elles constituent un bon point de départ pour votre cahier. Une section d’objectifs vous aidera à vous souvenir de ce que vous voulez travailler et vous permettra de rester motivé.

Les pages de vocabulaire sont pour moi les plus importantes. Elles vous permettront d’apprendre de nouveaux mots en allemand ou encore de renforcer le vocabulaire que vous avez déjà appris.

Pour vous permettre de déterminer les sections qui vous conviennent le mieux, je vous conseille de prendre du temps pour réfléchir aux éléments que vous devez travailler. Quels documents de référence vous souhaitez utiliser ou encore quels sont les éléments amusants à inclure dans votre apprentissage de la langue allemande ?

2 Marquer les pages importantes

Pour aller encore plus loin dans la personnalisation de votre carnet d’apprentissage, vous pouvez utiliser des adhésifs. Le principe est simple, il faut laisser dépasser des adhésifs sur des pages importantes ou encore pour chaque section. Vous pouvez les coller en haut, sur le côté ou en bas de la page en fonction de votre préférence esthétique. Vous pouvez bien entendu les étiqueter ou les laisser vierges.

L’objectif des adhésifs est de faciliter l’utilisation entre les sections, ce qui très important lorsque vous souhaitez ajouter des informations ou rechercher un mot dans un thème précis.

Les onglets adhésifs rendent donc votre carnet plus utile en réduisant le temps passé à parcourir les différentes pages.

De plus, utiliser ces adhésifs rendent votre carnet plus professionnel et donc le regarder est plutôt satisfaisant ! Je vous conseille bien évidemment d’utiliser des adhésifs de couleur afin de rendre votre carnet encore plus joli.

3 Le Code couleur

Les couleurs ont plusieurs objectifs !

Le premier est bien sûr celui de la beauté, mettre un coup de stylo rouge sous un titre, rendra votre texte plus propre, tout simplement plus joli.

Mais les couleurs permettent également de communiquer des informations clés en un coup d’œil.  

Le second objectif de la couleur est celui de la structure du texte et donc de faciliter votre apprentissage par la couleur. Que vous utilisez des crayons de couleur, des surligneurs, ou encore des simples stylos de couleurs, le codage couleur rendra donc votre texte plus attrayant et donc plus facile à utiliser.

Par exemple, vous pouvez utiliser une couleur spécifique pour les mots en allemand, ou inversement ceux en français.

Quel que soit le schéma que vous utilisez, je vous conseille de le noter au début de votre carnet afin que pouvoir vous y reportez.

4 L’espace pour chaque section

La quantité d’espace pour chaque section va dépendre de votre organisation. Par exemple, si vous décidez au départ d’organiser vos mots de vocabulaire de manière thématique (vocabulaire médical, animaux ..) Vous aurez forcément besoin d’une page ou plus pour chaque grand thème. Et encore plus, si vous souhaitez inclure des tableaux de conjugaison.

Il est donc important de prendre du temps pour examiner votre mise en page à l’avance afin d’estimer la quantité de place dont vous aurez besoin.

Il est également possible de séparer des sections telles que la grammaire et le vocabulaire dans des cahiers séparés pour vous permettre de vous étendre davantage.

5 Inclure des détails qui vous aideront

Ce conseil n’est pas vrai pour tout le monde. Cependant, il est important de personnaliser un maximum votre carnet avec des détails qui peuvent vous aider. Ces éléments peuvent bien évidemment varier d’un apprenant à l’autre.

Par exemple, vous pouvez inclure des exemples d’utilisation de règles de grammaire allemandes, ou vous pouvez noter la partie d’un texte pour les mots de vocabulaire et inclure des indices de prononciation.

Pensez toujours que ce carnet est à vous, il vous appartient donc faites toujours ce qui est le mieux pour votre apprentissage !

6 Des marges pour ajouter des informations

Pour vous permettre de n’utiliser qu’un seul carnet de notes, je vous conseille de toujours laisser des marges sur chaque page ou à la fin de chaque section. Vous ne savez jamais quand vous pourrez apprendre de nouveaux mots de vocabulaire allemand et pour cela vous devez toujours avoir de la place pour les rajouter.

Il faut mieux se préparer à apprendre toujours de nouvelles choses en laissant des grandes marges, vous aurez donc l’espace supplémentaire pour les noter directement dans votre cahier, sans avoir à démarrer une nouvelle page et partir de zéro.

7 Faites une page de test

Avant de démarrer la rédaction de votre carnet, je vous invite à rédiger un page de test. Cette démarche peut vous sembler inutile, mais je vous assure qu’elle peut vous épargner de nombreux problèmes.

Faire ce test vous évitera de recommencer la rédaction de votre cahier ou de devoir malheureusement déchirer une page.

Les pages de test fonctionnent très bien pour s’apercevoir de la disposition du corps du texte, en particulier si vous souhaitez plusieurs pages de format similaire. Elles seront particulièrement utiles pour les pages très visuelles (gros titres en gras, ou surlignés, sous titre et texte…)

Pour démarrer votre page de test, il faudra tout d’abord considérer l’espace que vous voulez sur la page, par exemple si vous voulez inclure des mots de vocabulaire ou des dessins ou bien encore des tableaux de conjugaison des verbes.

Essayez alors d’imaginer l’espace de la page que vous souhaitez réserver à chaque domaine. Une fois que vous avez terminé, vérifiez attentivement. Est-ce que cela fonctionne ? Quels sont les domaines qui pourraient être améliorés ? Quelles couleurs vais-je utiliser ? …

Enfin, au moment où vous vous êtes bien imaginé la page, il sera beaucoup plus facile de voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas avant de vous engager dans la rédaction de VOTRE précieux carnet de notes allemand.

 

Maintenant, tu as toutes les informations pour débuter ton carnet de notes allemand !

As-tu d’autres idées pour réussir ton carnet de notes en allemand ? Partage tes conseils avec nous dans les commentaires aux bas de cet article.

Recherches utilisées pour trouver cet articlealphabet allemand prononciation pdf, alfabeth allemand a écouter, apprendre lallemand avec netflix, carnet note de lapprenant, commentaire organisé vocabulaire à utiliser, mots allemands utilisés en français
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Comment organiser son carnet de notes pour apprendre l’allemand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.