a-quel-âge-vos-enfants-doivent-ils-apprendre-lallemand

À quel âge vos enfants doivent-ils apprendre l’allemand ?

Cet article a été réalisé dans le cadre de l’événement « des blogs et des langues » sur le thème « Apprendre une langue à n’importe quel âge c’est possible ? ». Retrouvez tous les autres blogueurs ayant participé sur le blog d’Adrien Jourdan en cliquant ici i speak spoke spoken

Rêvez-vous que votre fils qui feuillette des livres en allemand alors que vous buvez une bière face à un coucher de soleil en forêt-noire, ou de visiter Berlin avec une fille qui peut s’exprimer comme un local ?

Si c’est ce que vous voulez, quand devriez-vous commencer à les encourager à commencer à apprendre la langue de Goethe ? Est-ce dès qu’ils peuvent parler, ou devriez-vous attendre qu’ils soient capables de s’exprimer en français ?

Voyons ce qui fonctionne :

Eh bien, tous les chercheurs conviennent que plutôt un enfant commence à apprendre une deuxième langue, mieux c’est ! Certains chercheurs affirment que pour l’enfant les compétences d’acquisition d’une seconde langue sont optimales à l’âge de 6 ou 7 ans voir avant. D’autres affirment que cela s’étend jusqu’à la puberté. Mais sur le fond tous les chercheurs sont tous d’accord sur un point, il est beaucoup plus difficile pour un enfant d’apprendre une nouvelle langue au-delà de la puberté.

Pourquoi commencer à l’âge de 3 ou 4 ans ?

Si vous posiez cette question il y a quelques années, tout le monde vous regarderait comme si vous étiez un extraterrestre. Il était inconcevable que des enfants de trois ans puissent apprendre une deuxième langue, étant donné qu’ils ne maîtrisent pas encore leur langue maternelle. De nos jours, cependant, les résultats de plusieurs recherches nous indiquent que les choses sont bien différentes.

Des études de l’Université Harvard confirment que la créativité, les capacités de réflexion et la flexibilité de l’esprit sont considérablement améliorées si les enfants apprennent une seconde langue très jeunes. Les années préscolaires, en particulier les trois premières années, sont considérées comme une période vitale dans la vie d’un enfant. C’est à ce moment-là que sont posés les fondements des attitudes, de la réflexion et de l’apprentissage, entre autres.

Cela signifie que les enfants ont une capacité naturelle à apprendre, qui est développée au cours des 3-4 premières années de leur vie.

L’utilisation de cette capacité est fortement encouragée parce que, toujours selon la recherche, l’apprentissage d’une deuxième langue est pour un enfant aussi facile que l’apprentissage de la langue maternelle. Pousser son enfant à apprendre l’allemand à l’âge de trois ans peut sembler être un énorme fardeau pour lui, mais en fait, ce n’est pas le cas.

Le cerveau humain est une chose merveilleuse. À partir du moment où nous naissons, nous commençons à apprendre de six manières différentes, grâce :

à la Vue
aux Goûts
aux Odeurs
aux Sons
au Toucher
et à l’expérimentation

Grâce aux informations que nous mémorisons au cours de nos premières années, tout ce que nous avons appris se développe plus tard dans la vie. La recherche a montré que 50% de notre capacité d’apprentissage est développée à 4 ans et 30% à 8 ans. C’est pourquoi je vous encourage vivement (si tel est votre souhait) d’apprendre l’allemand à votre enfant dès l’âge de 3 ans, c’est à cet âge qu’il dispose des meilleurs capacités d’apprentissages.

Cependant, cela ne signifie pas que 80% de ses connaissances ou de son intelligence sont formées avant l’âge de 8 ans. Cela signifie simplement que les enfants développent leurs principales voies d’apprentissage au cours de leurs premières années de vie.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les enfants ne réalisent même pas qu’ils apprennent non pas une, mais deux voir trois langues étrangères ! Pourquoi ? Parce que des études ont montré que plus l’apprenant est jeune, plus il peut adopter des prononciations et recréer de nouveaux sons. Les enfants de trois ou quatre ans peuvent apprendre en jouant parce que leur esprit n’est pas encore submergé par des faits et des informations qui doivent être stockés et évalués, ce qui arrive en vieillissant.

Les enfants bilingues qui ont appris la langue allemande dès leur plus jeune âge ont l’air d’être des natifs, ils prononcent et s’expriment aussi bien en allemand que des autochtones. Et, outre la fluidité accrue, les enfants bilingues parlent non seulement deux langues, mais ils sont aussi meilleurs dans les tâches qui nécessitent un changement d’attention. La recherche a démontré que les enfants qui maîtrisaient déjà leur langue maternelle avant d’apprendre une deuxième langue, étaient capables de parler couramment la langue étrangère, mais ne parvenaient jamais à atteindre le niveau d’excellence de ceux qui apprenaient les deux langues en même temps.

Une étude menée par un directeur du laboratoire de neuroscience cognitive pour le développement du langage et de l’enfant au Dartmouth College (Hanovre). Elle a démontré qu’après l’adolescence, le cerveau change et rend plus difficile pour un adulte d’apprendre un Langage étranger.

Cela ne signifie pas qu’un adulte ne peut plus apprendre l’allemand, seulement qu’il ne le fera pas de la même façon qu’un enfant parce que les mécanismes qui aident à l’apprentissage de la langue ne sont pas les mêmes que ceux qui existent entre 2 et 5 ans.

Qu’en est-il des enfants de familles bilingues ?

Tout dépend de la situation de la famille. Par exemple, un enfant né d’une mère allemande et d’un père français vivant en Allemagne peut commencer à apprendre les deux langues dès sa naissance.

D’un autre côté, un enfant d’âge « scolaire » venant, disons, du Québec, qui émigre en Allemagne est obligé d’apprendre une nouvelle langue – l’allemand – dès que possible. Cela pourrait prendre plusieurs années, selon l’âge de l’enfant, pour atteindre le niveau d’un locuteur natif allemand. Cela n’arrivera pas facilement ou rapidement, alors il est conseillé aux parents, dans ces cas, de ne pas avoir d’attentes trop élevées (voir irréalistes) quant à l’apprentissage de la langue.

L’allemand ne risque t-il pas de remplacer la langue maternelle ?

Dans ce cas, si la langue maternelle de votre enfant n’est pas correctement développée et que l’enfant a été forcé d’en apprendre une deuxième, il y a des dangers à éviter.

Selon la recherche, le double « semi-linguiste » chez les jeunes enfants ne permet pas à l’enfant d’être compétent dans l’une ou l’autre des deux langues étudiées, en effet, il y a un risque que votre enfant ne maîtrise que partiellement les deux langues (français et allemand).
Quant aux parents qui poussent leurs enfants à passer plus de temps à apprendre l’allemand que le français, ils devraient faire attention. Peut-être que l’enfant devra réduire le temps consacré à certaines activités pour trouver suffisamment de temps pour apprendre une seconde langue. C’est une question de dosage, il ne faut pas qu’un jeune enfant passe plus de temps à apprendre une langue étrangère que sa langue maternelle.

Qu’en est-il des enfants bilingues qui mélangent les mots de leurs deux langues ? Devriez-vous être inquiet à ce sujet ?

Il est courant pour les enfants qui apprennent deux langues mélangent les mots d’une langue à l’autre. Ce n’est pas quelque chose qui devrait vous inquiéter. Et, ce n’est certainement pas un signe qu’ils luttent contre le bilinguisme, vous pouvez pousser un soupir de soulagement.

En fait, le mélange de mots d’une langue à l’autre est une forme d’utilisation du langage hautement appréciée dans la communauté universitaire.

C’est une forme naturelle d’utilisation du langage chez les personnes qui apprennent deux langues et qui est perçue comme une forme de discours complexe mais riche.

Oui, vous pouvez trouver des avis provenant de professionnels de l’éducation et de la santé qui y voient un obstacle au développement du langage des enfants. Il a été démontré que tous les codes bilingues (quelque soit leur âge) changent de temps en temps, ce qui n’est pas une indication de trouble du langage ou de confusion.

En ce qui concerne les enfants d’âge préscolaire qui apprennent une seconde langue, ils peuvent échanger des mots pour une multitude de raisons. Étant donné que les enfants bilingues ne maîtrisent généralement pas les deux langues, ils vont échanger les mots tout en ayant une conversation avec les autres. Ils choisissent parfois des mots qui leur sont familiers, quelque soit la langue d’où ils viennent. Ceci, bien sûr, conduit à mélanger les mots des deux langues dans une phrase.

Il convient également de noter que les enfants bilingues (même les enfants de deux ans) connaissent très bien les préférences linguistiques de la personne avec laquelle ils ont une conversation. Cela les rend parfaitement capables d’utiliser leurs connaissances dans les deux langues pour transmettre leur message à leurs pairs. Il n’est donc pas rare de voir des enfants bilingues utiliser la langue que leur partenaire de conversation !

Une fois qu’ils atteignent l’âge de quatre ans, les enfants bilingues sont plus conscients de la langue à utiliser en communauté et dans les lieux publics. De toute évidence, les jeunes enfants sont des apprenants de langues incroyables, qui disposent d’un grand potentiel et des capacités que nous, parents avons du mal à concevoir ! S’il est rare dans leur communauté et leur foyer que l’on échange les mots entre deux langues, alors l’enfant s’adaptera. Si, d’un autre côté, vous échanger souvent les mots, ils continueront également à le faire.

Il est évident que votre « petit ange » a un grand potentiel et des capacités qui l’aideront à apprendre une deuxième langue dès son plus jeune âge tout en acquérant une prononciation digne d’un natif. Bien sûr, de nombreux facteurs peuvent contribuer à l’acquisition réussie de la langue allemande, les méthodes d’enseignement utilisées dans le milieu scolaire étant parmi les meilleures. De plus, les jeunes apprenants bilingues sont extrêmement intelligents et peuvent facilement passer d’une langue à l’autre avec une facilité relative, pour faire appel au pair avec lequel ils ont une conversation, à leur famille et à la communauté.

Après tout, il est toujours temps d’apprendre quelque chose de nouveau, même à un âge un peu plus avancé. Mais, je suis sûr que votre adorable enfant vous surprendra si vous lui donnez la chance d’apprendre la langue allemande !

Et vous, quelle est votre expérience avec vos enfants qui apprennent la langue allemande ? Avez-vous des astuces que vous voulez partager ?

Faites nous en part dans les commentaires :)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *